journal des communistes de la Croix-Rousse depuis 1983

DÉCEMBRE 2017
regards sur la Croix-Rousse
Ma Croix-Rousse intime
par Judith

Tout ce qui apparemment raté,
loupé,
manqué,
imparfait,
bancal,
emporte instantanément ma tendresse et mon affection.
Les mauvais clichés, les images fantômes à lire en négatif, ne sont pas vains. Je les conserve précautionneusement.
Leur heure viendra.

NOVEMBRE 2017
débats d'idée - champs libre
Femme(s), violence(s)
par Michel S

La violence est déjà toute entière dans les rapports d'obéissance et de soumission dans lesquels se trouvent l'immense majorité des femmes dans le monde. Ces rapports iniques ont leur source dans les formes de société et de morale que les hommes ont construit, par la violence, au fil des siècles.
NOVEMBRE 2017
pas de transition écologique
sans sortie du capitalisme
Le capitalisme expliqué par la ciboulette
par Stéphane

Tout communiste arbore fièrement sa filiation marxiste. Que nos connaissances du « Capital » soient pointues ou légères, elles nous lient à une histoire commune et nous permettent d’interroger un futur commun, malgré nos divergences.
Dans notre livre fondamental, le commencement n’est pas le Verbe, mais bien la forme élémentaire du mode de production capitaliste : la marchandise.
Et pour transformer le monde, et pas uniquement l’interpréter, dénoncer l’irrationalité du capitalisme est une responsabilité quotidienne. La ciboulette comme marchandise nous en donne une belle occasion.

NOVEMBRE 2017
débats d'idée - champs libre
Pradel exécuté sur l'autel d'une fausse modernité urbaine
par Stéphane

« Monstruosités urbaines » pour illustrer la Part-Dieu, « Mur de la honte » pour disqualifier Perrache. La « Tribune de Lyon » n’y va pas avec le dos de la truelle pour vouer aux gémonies l’horrible Pradel qui défigura notre ville dans les années 70. Notre hebdomadaire local s’inscrit sans peine dans la pensée dominante sur la ville qui est celle de la classe dominante. Et forcément Collomb ne peut être qu’un précurseur pour un journalisme aveuglé par la bimbeloterie technocapitaliste.
NOVEMBRE 2017
polyculture
4e Festival du Cinéma italien 2017 Ciné Caluire
par Michel S

S'agirait-il d'une tradition pérenne ? Nous le souhaiterions expressément : Le Ciné Caluire organise, en effet, son quatrième rendez-vous annuel autour du cinéma italien.
NOVEMBRE 2017
débats d'idée - champs libre
Pauvreté, je te hais !
par Michel S

Que vos comptes soient dans le rouge, ne vous inquiétez pas, chers amis, les banques seront, à l'opposé, dans le vert ! Soyez certains que vos dettes ne seront pas optimisées... De ce point de vue, la pauvreté est vraiment une malédiction. Et la richesse une bénédiction ! Les uns sont dans le rouge toujours plus, les autres dans le vert toujours plus ! Jusqu'au jour où les pauvres verront rouge... à cette époque-là les riches auront la tête dans le trou !

Salauds de pauvres !
NOVEMBRE 2017
travail de mémoire
Lucien SPORTISSE (1905-1944), mon oncle
par Michel S,René,Maurice

Juif algérien, anticolonialiste, résistant et communiste, Lucien Sportisse incarnait tout ce que l'ultra-réaction abhorrait au plus haut point. Les circonstances de sa mort - aussi tragiques qu'elles aient été - symbolise néanmoins à elles seules l'aversion viscérale et permanente que nourrissent les idéologues de l'extrême-droite à l'égard des idées de liberté et de socialisme. Cela, ne l'oublions jamais. La plus belle considération que l'on puisse offrir à Lucien Sportisse et à des millions d'autres résistants, femmes et hommes morts dans la lutte contre l'hydre fasciste, c'est de poursuivre leur combat sans aucune faiblesse. Afin d'en finir avec le totalitarisme, le racisme et les guerres."
NOVEMBRE 2017
travail de mémoire
René Vautier : Avoir vingt ans dans les Aurès (II)
par Michel S

Sans doute, le résistant René Vautier a reconnu, en ce pays, un caractère et une dimension rebelles qu'il avait jadis connu en France et qu'il aimait désormais en Algérie. La révolution était son combat, celui d'un peuple ni opprimé, ni oppresseur : un peuple libre. Dans la douleur des appelés du contingent français et dans celle du peuple algérien tout entier, René Vautier y pressentait une promesse, l'aube d'un monde nouveau.
OCTOBRE 2017
la pierre qui flotte
Promenades dans Rome
par Laurent

On peut suivre la marche du ciel, mais il y a ce moment, où chaque chose se prend, à faire signe. Ce lieu, où l’on ne peut pas, reconnaître, la moindre trace des cours, des discours des parcours, des accomplissements.
OCTOBRE 2017
débats d'idée - champs libre
Les jeux olympiques : Le plus beau chant des sirènes capitalistes
par Stéphane

Alors ainsi le Qatar et la fédération internationale de football (FIFA pour les intimes) seraient frère et soeur en corruption ? Qu’importe de savoir qui est le corrupteur et le corrompu. Leurs intérêts sont trop liés pour chercher une quelconque victime si ce n’est celui qui paie sa bière 4€ dans une FanZone surpeuplée et devant un écran où le temps publicitaire et supérieur à celui du jeu. L’éthique, au sens de la coutume, mafieuse est inhérente à l’esprit du capitalisme. Les Jeux Olympiques n’échappent bien évidemment pas à cette nature consubstantielle au capitalisme.